Un chiffre : 2.466


Le mieux-vivre ensemble passe d’abord par le respect du savoir-vivre en société et par le respect de la sécurité de l’autre. La sécurité est l’affaire de tous : c’est un droit fondamental. Pour les Intérêts Brainois, les priorités seront définies selon une approche sur mesure par quartier : les besoins de Lillois ne sont pas les mêmes que les priorités à mettre en œuvre près de la gare ou aux abords des écoles.
Nous devons continuer à bénéficier de services performants de secours de la police locale, des pompiers et d’aide médicale urgente, qui assurent des services de proximité de première ligne (délais d’intervention, service de garde, pompiers, présence de policiers sur le terrain). 
 
Garantir le respect de la vie d’autrui (respect des personnes et des biens, bruit, salubrité, propreté publique, sécurité routière…), c’est développer des actions d’information, de prévention, de contrôle et de sanction. Elles seront couplées à des aménagements urbanistiques et routiers favorisant la sécurité (éclairage, zones piétonnes et cyclistes aménagées, radars...). Entre 2000 et 2016, le nombre de délits à Braine-l’Alleud est passé de 2 857 à 2 466, c’est-à-dire une diminution de 14%. Si ces chiffres sont plutôt réjouissants, il reste néanmoins certaines poches où règne un sentiment d’insécurité, le centre-ville par exemple.

Une idée phare : Mise en place d’une brigade cycliste. 

Nos engagements

- Compléter le cadre de la zone de police  
- Donner une meilleure visibilité aux forces de police (présence visible aux abords des écoles,…)
- Sécuriser les trottoirs et les voiries pour les personnes à mobilité réduite PMR et les malvoyants/non-voyants
- Mise en place d’une brigade cycliste (moins de pollution, rapprochement avec le citoyen,...)
- Lutter contre les cambriolages par des politiques de préventions, des rondes visibles et régulières dans tous les quartiers de Braine-l’Alleud et ses villages
- Renforcer la brigade des agents de quartier

Top